17 février 2008

Accepter de se perdre...

Accepter de se perdre. Consentir à ce qu’un livre à la pagination, aux césures avérées (”D’elles à nous”, “Vanon”, “Testimonium”) glisse entre les yeux, et tire sa force ici et là d’une inquiétude en suspens toujours. Quand on lit “j’avais éteint le voyage par mégarde”, la vertèbre de cette proposition est à la fois virtuelle et concrète, familière et fissurée, unheimlich. De quel voyage s’agit-il pour qu’on puisse, par un maniement quelconque (touche informatique ou bouton télévisuel ?) en éteindre l’impulsion et la course, de quelle... [Lire la suite]
Posté par Carine Fouquet à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]